Paramètres cinématiques et électromyographiques du phénomène de flexion-relaxation cervical: l’effet de positionnement du tronc

Pialasse JP, Dubois JD, Choquette MH, Lafond D, Descarreaux M

Ann Phys Rehabil Med 2009 Feb;52(1):49-58

PMID: 19419658

Résumé

CONTEXTE: Le phénomène de flexion-relaxation cervical (FRP) est un «silence» myoélectrique des extenseurs du cou qui se produit lors de la flexion cervical complète. Le but de cette étude était d’évaluer la présence de ce phénomène dans la région cervicale et d’explorer la cinématique et les paramètres EMG dans deux conditions expérimentales différentes.

PATIENTS ET MÉTHODES: Patients et méthodes: Dix-neuf jeunes adultes en bonne santé (22,2 +/- 2,4 ans), sans antécédents de douleurs cervicales, ont participé à cette étude et réalisées chacune des conditions expérimentales. Ils ont dû accomplir une flexion cervical d’une position assise neutre et à partir d’un position assise penchant à 45 degrés vers l’avant. La cinématique du cou a été évaluée en utilisant un dispositif de capture cinématique afin d’évaluer l’angle de début et de fin du PFR. Les signaux EMG des muscles paraspinaux cervicaux et trapèze activités ont également été enregistrées. Toutes les données ont été comparées afin de déterminer les différences entre les deux conditions expérimentales.

RESULTATS: Eighteen of the nineteen subjects showed a FRP. The phenomenon appears between 72.6 and 76.3% of maximal cervical flexion and disappears during the return to neutral position between 91.9 and 93.1% of maximal cervical flexion. The FRP was observed, at least unilaterally, in 84.2% (67.4% bilaterally) of tasks without forward bending of trunk, and 90.5% (79.0% bilaterally) of tasks with 45 degrees forward bending of trunk. A significant increase in the flexion-relaxation ratio was observed in the 45 degrees forward leaning condition. No significant difference could be observed between the two experimental conditions for the kinematics parameters.

CONCLUSION: Les résultats de la présente étude indiquent que la flexion de la colonne vertébrale cervical chez des sujets sains est caractérisée par une réponse de flexion-relaxation. En outre, les résultats indiquent que l’inclinaison du tronc pourrait faciliter l’évaluation du PFR cervical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*