La réponse posturale évoquée par voie vestibulaire chez les adolescents atteints de scoliose idiopathique est atypique.

de | 26 janvier 2016

Pialasse JP, Descarreaux M, Mercier P, Blouin J, Simoneau M

PLoS ONE 2015;10(11):e0143124

PMID: 26580068

Résumé

La scoliose idiopathique de l’adolescent est un trouble multifactoriel incluant, entre-autres, des facteurs neurologiques. Un dysfonctionnement des centres de traitement des informations sensorimotrices vestibulaire pourrait être liée à la déformation de la colonne vertébrale. Cette étude cherche à déterminer si les mécanismes de contrôle moteur ou de repondération sensorielle vestibulaire par anticipation sont altérées chez les patients atteints de scoliose de l’adolescent. Des réactions posturales évoquées par voie vestibulaire ont été obtenus en utilisant la stimulation vestibulaire galvanique tandis que les participants se tenaient debout avec leurs yeux fermés et la tête vers l’avant. Les forces latérales sous chaque pied et déplacement latéral de la partie supérieure du corps des adolescents avec une scoliose légère (n = 20) ou sévère (n = 16) ont été comparés à ceux des adolescents témoins sains (n = 16). Les patients atteints de scoliose idiopathique de l’adolescent ont démontré un plus grand déplacement latéral et une activité des forces latérales nets plus importante que les contrôles, aussi bien pendant et immédiatement après la stimulation vestibulaire. La repondération sensorielle altérée des informations vestibulaires et proprioceptives change le contrôle de l’équilibre des patients avec une scoliose pendant et après stimulation vestibulaire. Par conséquent, l’apparition de la scoliose pourrait être liée à une repondération sensorielle anormale, conduisant à des processus sensori-moteurs modifiés.

 

contenu en accès libre: http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0143124

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*